Quelles sont les valeurs de l’école ?

Certains parents se font une idée de qu’ils envoient leurs enfants à l’école uniquement afin de recevoir des connaissances. Or, ces dernières vont de pair avec l’éducation morale, car il ne suffit pas, selon un adage, d’avoir une tête bien pleine, mais plutôt une tête bien faite. La moralité et le civisme reposent sur des valeurs précises. Les méthodes d’enseignements, toutes les actions éducatives dans les écoles et même l’ensemble de la vie scolaire requièrent d’avoir des valeurs comme pilier. Apprenez-en plus à travers ce texte.

Des valeurs à respecter dans les écoles : pourquoi ?

Dans chaque société où il existe une vie collective, le consentement commun de mettre en place des valeurs sur lesquelles vous allez asseoir la vie sociale est impératif. L’objectif étant de se soumettre aux mêmes règles et d’être animé du même état d’esprit afin d’inculquer les mêmes visions. C’est cela l’un des facteurs fondamentaux de l’apogée d’une communauté. D’où, la primauté de la valeur de l’école.

Les valeurs se présentent alors comme des principes, des idéologies de base qui orientent la parfaite compréhension entre le corps des enseignants, les responsables de la direction, les élèves et ainsi que leurs parents. Elles constituent des disciplines qui serviront de guide, d’ajustement et d’arbitrage dans l’accomplissement de l’ensemble des fonctions.

Les écoles ont un rôle dans la socialisation des enfants qu’elles éduquent en leur sein. Elles se doivent d’apprendre les règles de la vie de la société dans laquelle ils appartiennent.

Les principales valeurs : celles de la République

Parler de la valeur de l’école mène prioritairement à soulever les valeurs républicaines. En effet, à part le transfert du savoir-faire, il est d’essence d’apprendre dans les écoles la notion et le sens du savoir-être. Éduquer les élèves non seulement à devenir un bon citoyen, mais un bon citoyen français, conscient et attaché aux valeurs respectées au niveau de sa propre nation.

Primordialement, il s’agit ici des valeurs de la République française qui sont notamment la liberté, la laïcité, la fraternité, l’égalité, et la non- discrimination. Les élèves doivent avoir connaissance des textes juridiques qui les instaurent, en comprendre les significations et discerner les étendues d’application desdits principes. Les dispositions législatives avancent l’importance de transmettre ces valeurs aux élèves.

D’autres valeurs suscitent également une attention particulière telle que la morale du bien portant sur les rapports avec autrui c’est-à-dire le vivre ensemble. Concernant les écoles publiques spécifiquement, on parle des principes de gratuité, neutralité et d’obligation scolaire.

Des valeurs à respecter et les mesures qui s’imposent en l’occurrence

Toutes les écoles doivent se concerter sur le processus et les moyens à mettre en œuvre pour la transmission de ces valeurs aux cibles, dont les élèves. Un premier envol est qu’il est d’abord impératif que les éducateurs (professeurs, enseignants) soient eux-mêmes imprégnés et persuadés par lesdites valeurs. Sinon, il leur serait difficile de les pratiquer et de les apprendre. C’est un défi majeur, car c’est loin d’être une mission minime.

L’initiative d’instaurer la valeur de l’école va ensuite amener à monter les dispositifs pédagogiques appropriés. Le mode d’apprentissage pour les classes primaires diffère de celui des grands élèves. Aussi, il serait complexe de vivre ses valeurs au cas par cas pour chaque situation qui se présente. L’objectif étant l’ordre social et d’associer éducation et sécurité.

La transmission de valeurs aux élèves peut aussi dépendre du régime politique de l’État. Par exemple dans un État libéral, toute éducation morale, de quelle forme c’est est inconcevable.

Comment passer le BAC ?
Comment l’école élémentaire est-elle organisée ?